Sélectionner une page

Après la résiliation d’un contrat ou des malus à répétition, retrouver une assurance auto peut relever d’un vrai parcours du combattant. C’est le rôle du courtier en assurance de vous aider étape par étape.

Nos top conseils pour bien s’assurer

Négocier avec son assureur auto

L’assureur peut décider de résilier le contrat pour de multiples raisons :

  • Sinistres à répétition ;
  • Retrait de permis ;
  • Fausses déclaration,
  • Non acquittement des cotisations.

Pourtant vous pouvez toujours effectuer une négociation avec votre assureur pour que la fin du contrat soit faite à votre initiative.

Solliciter une compagnie spécialisée pour conducteurs résiliés

Il est tout à fait possible de souscrire auprès d’une compagnie se focalisant sur les profils à risques. Ce sont des compagnies qui se chargent surtout des conducteurs malussés ou résiliés en leur offrant des tarifs adaptés aux risques.

Généralement donc, ces compagnies vous offrent des tarifs plus chers qu’une compagnie d’assurance traditionnelle. Toutefois, vous pouvez souscrire à une assurance tous risques.

Afin de trouver un contrat qui s’adapte à votre profil résilié ou malussé sans pour autant payer une prime d’assurance exorbitante, nous vous recommandons bien évidemment de faire appel à un courtier d’assurance.

Faire appel à un courtier d’assurance suite à un malus ou une résiliation de contrat

Le courtier d’assurance auto est celui qui sert d’intermédiaire entre l’assuré et la compagnie d’assurance. Bien évidemment il ne va pas vous vendre telle ou telle offre, mais se chargera de trouver un contrat adapté à vos besoins et vos demandes. En tant que professionnel du secteur de l’assurance, il devra :

  • Faire jouer la concurrence d’assurance voiture en ligne et négocier les contrats ;
  • Vous conseiller dans le choix d’une assurance auto ;
  • Vous aider en cas de sinistre.

Le courtier d’assurance et l’assuré : Confiance et réactivité

Avant de sélectionner un courtier d’assurance auto spécialisé malus et résiliation, il faut vérifier qu’il n’y a pas de lien d’exclusivité avec une ou de multiples compagnies d’assurance.

Après avoir choisi le courtier qui fera vos démarches auprès des assureurs, il faudra passer un contrat de courtage fixant les obligations des deux parties et établissant les honoraires du courtier.

A compter du moment où vous sollicitez un courtier en assurance, il vous fera parvenir des devis détaillés de chaque compagnie afin de vous aider à faire votre choix. Une fois votre choix fait, vous transmettrez au courtier les pièces nécessaires pour valider la souscription et le règlement.

Les diverses obligations du courtier d’assurance

L’activité du courtier d’assurance est régie par le code des assurances. Assurez-vous qu’il soit immatriculé au registre des intermédiaires en assurance ainsi qu’au RCS.

Aussi, il doit avoir une capacité professionnelle pour exercer son métier, être assuré en responsabilité civile professionnelle et souscrire à une garantie financière de 115 000 euros au moins.